Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Résistance - Page 3

  • Rivarol : chronique de la France asservie et résistante

    Robert.Spieler.jpgRobert SPIELER - RIVAROL N° 3189 du 21 mai 2015

     

    DANS une récente interview dans Le Figaro, Jean-Marie Le Pen a déclaré : « Le FN est en train de se détruire, de se transformer en parti chevènementiste ». Il a précisé : « Son attitude (celle de sa fille) à mon égard est tellement extraordinaire et exceptionnelle qu’elle ne peut s’expliquer que par une espèce de maraboutage ou de prise en mains par quelqu’un d’autre. Il me semble qu’elle a perdu sa liberté de jugement. L’appareil de son mouvement lui échappe. » Il ajoute : « Mon éviction est un symbole, un signal. Elle est décidée sous un prétexte fallacieux cachant une autre manœuvre. Évidemment, Jean-Marie Le Pen au Front national est le symbole d’un certain nombre de choses. Le Front est en train de se détruire, de se transformer en parti chevènementiste. Jusqu’à présent, la ligne tracée par Chevènement est allée dans le mur. Si les rescapés de ces entreprises malheureuses essayent de se raccrocher à quelque chose qui marche, de s’emparer d’un bateau qui tient la route alors que leur esquif a coulé, cela mérite d’être combattu ».

     

    “LE FN EST EN TRAIN DE SE DÉTRUIRE, DE SE TRANSFORMER EN PARTI CHEVÈNEMENTISTE”

     

    En attendant, le Menhir appelle à la résistance. Il considère que « la perspective de prendre des régions s’éloigne ». « Cela est une conséquence des initiatives vulnérantes qui sont prises contre moi », juge le président d’honneur suspendu du FN. Il y a, dit-il « un changement d’orientation, une sélection de personnels différents, un état d’esprit hétérophobe évident… ». Il confirme son intention de créer une nouvelle structure politique. « Nous ne savons pas encore quelle en sera la forme juridique, mais le contenu sera plus important que le contenant », prévient-il, assurant qu’il se « battra jusqu’au bout de (ses) forces ». « Nous allons essayer de barrer la route à M. Philippot dans sa conquête du Front national. Ce sera absolument une force d’opposition à lui et à ses mignons. Il s’empare des leviers de commande du parti », assure par ailleurs Jean-Marie Le Pen.

     

    ET VOICI MÉLENCHON QUI FÉLICITE FLORIAN PHILIPPOT !

     

    On croyait avoir tout vu. Eh bien non. Mélenchon vient de déclarer sur France 2 : « Je félicite M. Florian Philippot de nous avoir débarrassés de ce vieux fasciste, parce que nous, on n’y était pas arrivés, mais lui, il y est arrivé, donc félicitations ». Il accuse cependant Philippot de plagiat, de « pomper ses discours » et de “voler” dans son programme de 2012. En novembre, Marine Le Pen avait déclaré que le programme de Mélenchon n’était « pas très éloigné » de celui du FN. Et elle s’est réjouie de la victoire du mouvement d’extrême gauche Syriza en Grèce. Jeanne, au secours !

     

    JEAN-MARIE LE PEN ÉVOQUE SA FUTURE FORMATION

     

    Jean-Marie Le Pen va-t-il créer un nouveau parti ? Très probablement mais pas sous cette forme. En fin tacticien, connaissant l’histoire, il sait qu’une telle entreprise serait probablement vouée à l’échec. Il suffit de se souvenir de Haider, le leader nationaliste du FPÖ autrichien, qui avait quitté son parti suite à des querelles internes pour créer un nouveau mouvement. Ce fut un échec cuisant, malgré son énorme notoriété. Il est plus probable que le Menhir s’oriente vers la fondation d’une structure souple, peut-être sous forme d’une association des amis de Jean-Marie Le Pen, qui n’aurait pas vocation, en tant que telle, de présenter des candidats aux élections, contre ceux du FN, mais pourrait peser sur les orientations du parti, en appelant par exemple à barrer la route aux plus nuisibles. Toujours est-il que Jean-Marie Le Pen vient de déclarer sur BFMTV qu’il attendait l’adhésion de centaines, voire de milliers d’adhérents lorsque sa future formation aura pris forme. Il s’en est, une fois de plus, pris au vice-président du FN, Florian Philippot, estimant que le mouvement est en train de “dérailler” sous son influence et celle de ses amis. Mais qu’en est-il du caractère supposé homophobe de certaines de ses déclarations concernant les “mignons” de Philippot. Il répond qu’il ne « condamne pas les homosexuels à titre individuel mais quand ils chassent en meute, oui ». Quant à sa fille Marine, il estime qu’elle était « dévorée, possédée de l’ambition d’être au pouvoir ».

    Capture 1.JPG

    TOUTES LES FOLLES NE SONT PAS AU FRONT !

     

    Pierre Cassen raconte sur Boulevard Voltaire cette histoire qui peut paraître assez invraisemblable. Cela se passe le 8 mai à Hayange (Moselle), dont Fabien Engelmann (FN) est maire. A la fin de la cérémonie, voici que des militants homosexualistes débarquent avec une banderole pour vanter une Marche des fiertés Lesbienne, Gay Bi, Trans, qui doit avoir lieu le 13 juin à Metz. On voit sur la banderole et l’affiche une chaussure de type ranger s’apprêtant à écraser trois noms qui figurent sous la semelle : « Florian, Fabien, Steeve » et précise le texte « et les autres ». Référence bien sûr à Florian Philippot, Fabien Engelmann et Steeve Briois. On laissera au lecteur de RIVAROL deviner quels sont les autres. En bas de l’affiche, ce slogan : « Toutes les folles ne sont pas au Front ». Sans commentaire…

     

    COMBIEN DE MOSQUÉES À CUBA ? ZÉRO !

     

    Comme on le sait, François Hollande était en visite à Cuba, où il a rencontré Raul et Fidel Castro. On apprend à cette occasion que François Hollande, malgré sans doute son vif désir, n’a pas pu rendre visite à la communauté musulmane, pour la simple raison qu’il n’y a rigoureusement aucune mosquée à Cuba et qu’il n’existe qu’une seule salle de prière, destinée aux touristes musulmans, mais strictement interdite aux musulmans cubains. Par ailleurs, depuis 1992, le gouvernement cubain autorise ses citoyens à pratiquer leur religion en public. Sauf les musulmans qui sont au nombre de 9 000, sur une population de 11 millions d’habitants. La Turquie avait proposé de financer un projet de construction d’une mosquée, assez grande pour accueillir jusqu’à 500 personnes. Le Bureau des affaires religieuses de Cuba a répondu niet en novembre dernier.

    Capture 2.JPG

    INVASION DE L’EUROPE : LA GRANDE-BRETAGNE SE REBIFFE

     

    Le chef de la diplomatie de l’Union européenne Federica Mogherini vient de déclarer que pas un seul migrant intercepté en mer ne sera renvoyé contre son gré. Réponse du ministre de l’Intérieur britannique, Theresa May, qui vient d’être reconduite dans ses fonctions après le triomphe de David Cameron et des Conservateurs aux élections législatives : Selon elle, l’Europe devrait suivre l’exemple de l’Australie. « L’UE devrait travailler à établir des sites d’accueil sécurisés en Afrique du Nord, avec un programme actif de retours […]. Je suis en désaccord avec la suggestion de la chef de la diplomatie de l’UE Federica Mogherini, selon laquelle pas un seul réfugié ou migrant intercepté en mer ne sera renvoyé contre son gré. Une telle approche ne peut que favoriser la traversée de la Méditerranée et encourager plus de personnes à mettre leur vie en péril ». On attend avec curiosité les résultats du référendum sur la sortie de la Grande-Bretagne de l’Europe, référendum promis par Calderon. Parions que les Britanniques sauront se souvenir de cet épisode au moment de glisser leur bulletin dans l’urne.

     

    KIM JONG-UN FAIT EXÉCUTER AU CANON SON MINISTRE DE LA DÉFENSE

     

    Le dictateur nord-Coréen a beau être joufflu, il n’en est pas moins imaginatif. Le ministre de l’armée populaire nord-coréenne, le vice-maréchal Hyon Yong-chol (65 ans), a été exécuté pour déloyauté. Pas fusillé, ni guillotiné. Non, il fallait du lourd, du très lourd, histoire de marquer les esprits. Il a été pulvérisé le 30 avril au moyen d’un tir de canon antiaérien en présence de plusieurs centaines de personnalités. On peut comprendre l’ire du génie cosmoplanétaire nord-Coréen. Le ministre avait commis l’effrayante outrecuidance de s’endormir lors d’un de ces interminables défilés militaires dont le joufflu est friand, témoignant ainsi d’un évident manque de respect pour son auguste personne. Par ailleurs, il se serait permis quelques menues critiques. Du coup le vice-maréchal a été exécuté au moyen d’un tir de canon antiaérien (ou de lance-roquettes selon les traductions), accusé de « déloyauté et manque de respect » et « pour s’être assoupi lors de célébrations militaires ». Deux vice-ministres ont également été passés par les armes en avril. Le 29 avril, les services de renseignement de la Corée du Sud avaient déjà annoncé l’exécution d’une quinzaine de personnalités (hauts cadres et artistes) depuis le début de l’année. On se souvient que fin 2013, Kim Jong-un avait fait exécuter le numéro deux du régime, Jang Song-thaek, qui n’était autre que son oncle. En voilà un qui a de la suite dans les idées et le sens de la famille comme Marine Le Pen !

     

    ALAIN SORAL LOURDEMENT CONDAMNÉ POUR UNE QUENELLE

     

    Alain Soral a été condamné, mardi 12 mai, à 10 000 euros d’amende pour une photo prise au Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe, à Berlin, en 2013, sur laquelle il fait une “quenelle”. Il a cent jours pour payer l’amende sinon la prison l’attend. Le tribunal l’a aussi condamné à verser 14 001 euros de dommages et intérêts au profit des sept associations qui s’étaient constituées parties civiles. Pourtant aucun propos lié à la photo prise devant le Mémorial ne prouvait que la quenelle, geste “antisystème” popularisé par Dieudonné, était un geste antisémite. Malgré cela, les juges l’ont lourdement condamné. Cela ne nous étonne évidemment pas. C’est ainsi que cela se passe dans la France occupée.

    Rivarol.JPG

    Pour lire la chronique dans son intégralité : achetez Rivarol chaque semaine chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous. Vous pourrez ainsi lire la chronique complète de Robert Spieler cliquez ici.

  • Le numéro 39 (avril-mai 2015) de la revue Synthèse nationale est paru

    SN_avril-mai-2015.jpg

    112 pages - 12 €

    Au sommaire :

      Contre le Système : devoir de dissidence ! Roland Hélie

      Tentative d’assassinat à Anvers contre Filip Dewinter

      Temps obscurs, avenir incertain… Patrick Parment

      Moi je mange à la cantine… Marc Vidal

      Pour en finir avec «Charlie» Charles-Henri d’Elloy

      En finir avec le pseudo «islamo fascisme» Guirec Sèvres

      Entretien avec Carl Lang Propos recueillis par Anne Ravinet

      Aviation : une Europe qui gagne ! Jean-Claude Rolinat

      Faut-il sacrifier le dimanche au profit des marchands et du « vivre-ensemble » ? Arnaud Raffard de Brienne

    « La saga de l’oncle Sam » Pieter Kerstens

      Les pages du Marquis  Jean-Paul Chayrigues de Olmetta

      Livres : Quand le Marquis se met à table… Aramis

      Jacques Laurent revient, et c’est tant mieux Francis Bergeron

      Mannerheim, le Maréchal qui sauva la Finlande Robert Spieler

      Lectures au crible Georges Feltin-Tracol

      Dynastie luxembourgeoise, les «anti modernes» ?

      Errements et grandeur des Bourbon Parme

      L’actualité de Synthèse nationale

     ABONNEZ-VOUS EN LIGNE : CLIQUEZ-ICI

     6 numéros : 50 € - Europe : 60 €

     Reste du monde : 70 € - Soutien : 100 €

     BULLETIN D'ABONNEMENT